Le Jour du plouf

plouf

Le stage, jour 4. Le jour du Grand Plouf. Après une longue méditation tratak (la méditation tratak consiste à fixer le regard sur une pâquerette sans cligner des yeux ), le Maître a consenti à ce que nous puissions nous baigner dans les eaux lustrales du Sarasvatî. Il faisait chaud ce jour-là et tout le monde était à poil bien que la méditation tratak ne l’exige pas. Peu importe. Vickie a sauté dans l’eau la première sans regarder. Par malheur Achintya, le fils du Maître, barbotait juste en dessous. Il observait les vers de vase avec un masque et un tuba. Achintya s’en est tiré avec une commotion cérébrale et une épaule démise. On n’a jamais retrouvé le tuba. Où diable a-t-il pu passer ?

Guy Soulié